Les genres d’interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes capable de résoudre

Pour certains travaux, vous pouvez vous passer de l’aide du plombier.En vous aidant de quelques petites astuces pratiques, vous pourrez identifier une fuite sans problèmes. Au travers la lecture du présent blog, vous découvrirez par la même comment remplacer et installer vos équipements plomberie par vous-même.

Comment rechercher une fuite de tuyaux ?

Une importante fuite d’eau est généralement à l’origine d’une hausse anormale de votre facture d’eau. Jetez donc un coup d’œil à votre compteur pour ¬ détecter les anomalies.

Fermer votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire votre compteur, est la première mesure à adopter pour trouver l’origine d’une fuite. Patientez au moins douze à 24 heures avant de le rouvrir

Aidez-vous d’une machine à calculer, d’un morceau de papier, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de la fermeture et aussi lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de plomberie :

  • Freinez l’eau du robinet se trouvant en aval du compteur. Patientez au moins 12 à 24 heures.
  • Muni de votre stylo et de votre bloc papier , notez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hectolitres, daL et litres à droite de la virgule. A bout de douze à 24 heures , notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de perte d’eau .
  • Reprenez votre bloc-note et stylo ; notez de nouveau ce qui est affiché sur votre compteur après l’avoir relancé. Faites activer le robinet pour laisser circuler l’eau tout en surveillant votre compteur . Quand ce dernier continue à tourner, cela signifie que votre tuyauterie fuit. une fois la fuite de tuyau repérée , il vous faudra stopper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour trouver l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Divisez ce chiffre par douze ou par 24 , notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de perte d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

une fuite au niveau des tuyaux : les bonnes attitudes à à mettre en application

comment-modifier-un-reseau-de-plomberie-sans-soudure

Un raccord ou un tuyau âbimé est souvent responsable d’une fuite d’eau plus ou moins importante.

  • Problème de fuite localisé au niveau d’ un tuyau en cuivre :

Réparez efficacement une fuite d’eau au niveau d’un tuyau en cuivre en utilisant d’un ruban adhésif « autoamalgamant » ou d’un mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Un raccord défectueux à l’origine d’une fuite : La bonne mesure à adopter

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Une fuite due à un tuyau en Cu défectueux ? Pallier le problème en obturant la fuite avec du mastic

Pour boucher une fuite sur tuyau en Cu, décapez délicatement le conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un torchon bien propre et puis, laquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Peaufinez le polissage en utilisant un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique Tranchez le mastic pour en faciliter le malaxage . Une fois cela effectué, vous obtiendrez ensuite un boulet de teinte homogène et collant . Une fois cela effectué , appliquez directement le mastic sur la conduite. Aplanissez manuellement la sphère sur la zone de fuite initialement laquée . Assurez-vous-en l’ adhérence. Laissez sécher le temps qu’il faudra .

  • Pallier un problème de fuite sur tuyau cuivre en vous servant d’un ruban adhésif spécial :

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande pour l’appliquer sur la conduite.

Que faire en cas de fuite d’eau due à une défectuosité de raccord ?

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et repositionnez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le carrément.

Fuite de canalisation : quelle solution de colmatage pour son tuyau en Cu ?

Déceler d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît dans la majorité des circonstances. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyaux , défaut de conception , soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de plomberie . Un problème de fuite mineur tel qu’ un simple suintement peut être pallié par l’usage d’un mastic durcisseur et d’un ruban adhésif antifuite . une importante perte d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers le remplacement de votre système raccord.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments dissociés : adhésif et durcisseur . Pour colmater une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec vos doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau Cu après l’avoir préalablement poli .

  • Ruban adhésif antifuite autoamalgamant :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec le tuyau dès qu’on l’enroule sur la partie fuyante.

Comment obturer une fuite sur son tuyau en PVC ?

  1. Stoppez votre compteur

Le compteur une fois arrêté , pas la moindre goutte ne doit continuer à circuler en amont de votre tuyauterie en état défectueux.

  1. débarassez-vous de la partie défectueuse à commencer par marquer et découper ses zones

Pointez votre découpe de part et d’autre de la partie abimée du tuyau PVC. Scindez- la en vous servant d’ une scie à métaux, d’une scie égoïne ou d’une scie à guichet .

  1. Les fragments résiduels doivent être totalement ébarbés

L’utilisation d’un papier abrasif, d’un couteau simple ou d’un cutteur est ici recommandée en alternative à celle d’un ébavureur traditionnel jugé moins efficace.

  1. Maintenant place au dégraissage des surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le délardage des manchons et aussi de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle d’environ 3 à cinq cm .

  1. Il vous faudra maintenant dégeler les champs de contact :

pour réussir le collage des zones de contacts, il vous faudra absolument les dégeler à priori.

  1. Les fragments de tuyau à changer une fois rassemblés ; Calibrez-les !

Jaugez la partie à ôter ; soustrayez un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le jaugeage une fois effectué , opérez le découpage du nouveau tronçon de tuyau :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Repérez la longueur des zones de coupe . Sectionnez le nouveau tube ; décapez- en l’extrémité .

  1. Préparez-en l’assemblage :

Préparez la tuyauterie à recevoir le morceau du tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la déposer totalement par terre .

  1. Votre tuyauterie même jointe peut encore fuir, encollez les surfaces de contact pour y remédier :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les zones dégivrées en appliquant directement la glu aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système par l’extrémité du tuyau et des segments de la conduite d’origine.
  1. Manchons et tubes doivent être assemblés :

Enfoncez les manchons aux extrémités du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même.

Tout d’abord veillez à ce que le robinet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé puis, tirez la chasse d’eau !

  1. Démontez votre chasse d’eau à commencer par enlever le couvercle :

Le seul moyen de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra dénouer le fil la liant .

  1. La ancienne chasse d’eau peut maintenant dire tchao à son poste car vous allez l’ôter définitivement

Prenez une clef plate ou clef à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui connecte votre robinet d’arrivée à votre système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de quatre vingt dix degrés dans le sens opposé à l’ aiguille d’une montre. Faites de même pour retirer l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Pour réussir le montage de la nouvelle chasse d’eau, commencez par ôter le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Ôtez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usé ; dévissez le système de fixation du réservoir par le biais d’ une clé spéciale.

  1. Un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par la restitution du réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la réinstallation du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Opérez l’installation du nouveau joint mousse à son tour ; enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. La restauration robinet-flotteur est indispensable pour réussir l’installation de la nouvelle chasse d’eau neuve

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, insérez le pas de vis dans son trou. Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Maintenant vous pouvez opérer l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Montez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Nettoyage chauffe-eau : les cinq bonnes pratiques à adopter pour réussir son détartrage

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, déconnectez le totalement du courant en débranchant la prise

Commencez par éteindre le disjoncteur général avant d’opérer le détartrage de votre chauffe-eau .

  1. Place à la vidange de votre chauffe-eau électrique maintenant que vous l’avez débranché

Faire une vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique thermoplongée en purifiant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, désinstallez sa résistance !

Après avoir vidangé le chauffe-eau , démontez la résistance ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la détacher totalement.

  1. Chauffe-eau : Pour garantir un détartrage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Astiquer la résistance d’un chauffe-eau électrique , c’est facile . Effectuez le lavage à l’aide d’ détartrant commercial à commencer par la laisser immerger dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela effectué , nettoyez-la avec une brosse métallique puis, rincez à l’eau chaude.

  1. Replacez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

Il suffit de réinstaller la platine pour votre chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche réinstallé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *