astuces d’entretien et petites réparations en plomberie

Parfois, il arrive que vous soyez conduit à régler un problème de plomberie par vous-même.Au travers de simples méthodes, apprenez les bonnes pratiques de plomberie. L’essentiel à comprendre à propos de l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi accessibles sur le blog.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Quand la facture d’eau monte au-delà de votre consommation normale, cela ne peut être autre qu’un problème de fuite.

La seule façon d’identifier une fuite consiste à couper votre alimentation principale en eau depuis le compteur et à attendre au moins 12 à 24 heures.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un morceau de papier, d’un crayon ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa coupure et aussi au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant fuit à votre système de canalisation :

guides pour entreprendre des petites réparations en plomberie

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Muni de votre stylo et d’un bloc papier , notez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, dal et litres à droite de la virgule. A bout de 12 à 24 h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite d’eau.
  • votre compteur d’eau une fois remis en marche consignez une fois de plus sur bloc-papier ce qu’il affiche. Faites tourner le robinet pour laisser l’eau circuler tout en surveillant le compteur . Quand ce dernier tourne , cela signifie que votre tuyauterie fuit. une fois la fuite d’eau identifiée , il vous faudra arrêter de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système de canalisation. Divisez ce chiffre par 12 ou par vingt quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de perte d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci la véritable source de la défaillance de votre plomberie.

Marre des problème de fuitede canalisation ? Les astuces indispensables

Une fuite d’eau plus ou moins importante trouve le plus souvent origine au niveau d’un tuyau ou d’un raccord âbimé.

  • Problème de fuite identifié sur un tuyau en Cu :

Pour boucher un tuyau en cuivre , vous pouvez employer un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait du raccord ?

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Une fuite due à un tuyau en Cu défectueux : Pallier le problème en réparant la fuite avec du mastic

La conduite doit être abrasée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un torchon bien propre ; astiquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage parfait, optez pour un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique Commencez par segmenter le mastic et modelez- le jusqu’à ce que vous obteniez un ballon de teinte uniforme et moelleux. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, sectionné et modelé . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplati manuellement sur la zone fuyante déjà abrasée . Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans difficultés. Laissez sécher le temps qu’il faut .

  • Quelques conseils utiles pour le comblage de tuyau cuivre avec du ruban adhésif spécial :

Prenez du papier abrasif, un morceau de toile émeri fine ou bien une brosse métallique et commencez déjà à abraser le tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande autoamalgamante car vous allez l’appliquer sur la conduite.

Votre raccord manifeste une fuite ?

  • Quand votre bague PVC est fuyante, c’est qu’ elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer alors . Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois . Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside aussi au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le replacer pour réparer la fuite ou bien le remplacer quand c’est nécessaire.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de comblement choisir pour sa tuyauterie en Cu pour réparer une fuite de canalisation

Une fuite n’est pas aussi facile à localiser qu’elle paraisse . Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie , vice de fabrication, mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de fuite doit correspondre la solution adaptée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra monter un nouveau raccord pour le cas d’une fuite importante.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement séparés : adhésif et durcisseur . Il est vendu en barres ou bien en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau cuivre . Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Bande antifuite :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface de fuite à colmater.

tuyauterie PVC : dix bonnes pratiques pour régler un problème de fuite d’eau.

  1. Coupez l’eau :

Le compteur a été coupé , il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser votre canalisation fuyante .

  1. Aidez-vous d’un marqueur pour tracer les zones à découper puis retirez la partie abîmée

L’opération commence par le traçage de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau en PVC. Une fois cela fait, opérez directement sa coupe avec une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne .

  1. Limez les tronçons résiduels :

Privilégiez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur traditionnel !

  1. Vient maintenant le tour du délardage des zones de contact

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le délardage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle d’environ 3 à cinq centimètres.

  1. Il vous faudra maintenant déglacer les zones de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle antifuite .

  1. Reunissez tous les éléments de tuyau à remplacer afin de les dimensionner

Il vous faudra d’abord dimensionner la partie défectueuse avant de la retirer du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 cm.

  1. Le nouveau tuyau a été bien mesuré ; il vous faudra maintenant le sectionner :

Préparez le nouveau tube , introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones de découpe en utilisant un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par sectionner le tube . Après l’avoir fait , décapez- en l’extrémité .

  1. Préparez-en l’assemblage :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le segment de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers fixant la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la mettre totalement au sol.

  1. La tuyauterie même raccordée peut encore fuir, collez les zones de contact pour consolider la fixation :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les surfaces déglacées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • coller le nouveau tronçon au système via l’extrémité du tube et des segments de la conduite d’origine.
  1. Les manchons doivent être connectés au tube :

Après avoir introduit les manchons aux extrémités du nouveau tube , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

6 conseils indispensables au remplacement d’une chasse d’eau

D’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit stoppé ; tirez la chasse d’eau !

  1. Démonter une chasse d’eau c’est facile ! ; commencez par retirer le couvercle !

Désinstaller une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la simplement !. Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en défaisant le fil en assurant la liaison .

  1. Vous pouvez enfin dire au revoir à votre bonne vieille chasse d’eau car il est temps de vous en débarrasser définitivement

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à un quart de tour à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Le joint doit être retiré du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela effectué, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté , retirez-le et posez-le par terre. Débarassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé avec d’une clef spéciale .

  1. Pour un montage réussi d’une chasse d’eau neuve, vous devez absolument repositionner le réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la restauration du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clé spécifique pour ce faire. Montez le nouveau joint mousse à son tour ; intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en correctement les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de la chasse d’eau neuve consiste à la restauration robinet-flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfilez le pas de vis dans le trou correspondant . Renforcez l’écrou de fixation du flotteur avant de monter un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clef appropriée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Maintenant vous pouvez opérer la mise en place de la nouvelle chasse d’eau :

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse selon la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : 5 conseils pratiques quand il est temps de s’y mettre

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, assurez-vous qu’il ait été définitivement mis hors tension

Commencez par désactiver le disjoncteur général avant de procéder au nettoyage de votre chauffe-eau .

  1. Votre chauffe-eau électrique une fois débranché de la prise électrique : il est prêt à être purgé

La vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau électrique thermoplongée en astiquant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. votre chauffe-eau électrique a été purgé ? Pensez maintenant à enlever sa résistance

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez immédiatement à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine la fixant.

  1. Votre chauffe-eau a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans le moindre problème ? Il ne vous reste plus qu’à la nettoyer

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour laver la résistance d’un chauffe-eau électrique. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer à l’aide d’une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Avant de brancher et de réactiver le chauffe-eau électrique , pensez à remettre la platine à sa place

Il suffit de restaurer la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche restauré sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau électrique en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *